Le Labo des Perséides

Rendre la langue VIVANTE et se l’approprier

Désacralisez vos manuels!  Il arrive que l’on passe des heures entières à parcourir les bouquins, assis sur une chaise, les oreilles alertes et la bouche close. On a bonne conscience et bonne volonté pour apprendre une nouvelle langue. Puis quelques années plus tard, après de longs efforts de MEMORISATION et des exercices grammaticaux à la …

Rendre la langue VIVANTE et se l’approprier Lire la suite »

Comment incarner un nouveau mode de pensée. S’approprier vraiment les langues étrangères.

  « Avoir une autre langue, c’est posséder une deuxième âme ». C’est l’affirmation que l’on prête à Charlemagne, à l’heure où lui-même maîtrisait le francique rhénan (l’ancêtre de dialectes germaniques), sa langue natale, qu’il tenta d’imposer sur le territoire unifié.  Et c’est vrai qu’à y regarder de près, remarquez-vous que vos idées, votre manière de pensée, de voir le …

Comment incarner un nouveau mode de pensée. S’approprier vraiment les langues étrangères. Lire la suite »

Esperanto, ou comment planter un arbre sans racine culturelle

Il suffit de se promener dans une ville de rang international pour constater sa tendance au patchwork et à quel point les communautés vivent souvent côte à côte, mais pas vraiment ensemble. La ville est fractionnée en quartiers identitaires ; chacun avec sa langue et ses pratiques culturelles. Dans l’espace public, quand vraiment il faut se …

Esperanto, ou comment planter un arbre sans racine culturelle Lire la suite »

La grammaire endiablée

Dernièrement, j’ai ressorti de mon grenier encombré un très antique grimoire. Vous savez, cet ouvrage volumineux à l’épaisse reliure vieillie rouge orangée parfaitement serti, à l’intérieur duquel chaque ligne recèle des formules alambiquées, sous forme de message codés dont seuls les initiés peuvent percer l’intrigue. Ce livre qui m’est parvenu des confins du passé, qui …

La grammaire endiablée Lire la suite »

L’Académie française, parlons-en!

Le 7 janvier 1841, tout juste élu à l’Académie Française, Victor Hugo devient de ce fait immortel. Bon, entre nous, il n’avait pas besoin de l’Académie pour être immortel dans nos mémoires, car s’il est bien UN écrivain français de renom, c’est bien lui que l’on cite en général en premier. Mais étant élus à …

L’Académie française, parlons-en! Lire la suite »

Retour haut de page